Vous êtes ici

Astuce pour bénéficier du Multi-TV en ADSL avec la Bbox : la solution Windows

Pour une souscription de box, appelez le 09 74 59 22 72

Soumis par la redaction le 13/06/2015


Après un premier décodeur Android (voir ici), continuons notre aperçu des solutions alternatives à l'absence d'option Multi-room (ou Multi-TV) chez Bouygues Telecom pour les abonnés Bbox ADSL/VDSL, avec cette fois-ci un boîtier TV fonctionnant sous Windows 8.1.


Même si une clé Chromecast, moins coûteuse, permet de combler en partie le manque d'un second décodeur, cette option ne permet cependant pas d'envoyer simplement les flux de certaines chaînes (TF1, TMC, NT1, HD1, M6, W9, 6ter, etc) sur son téléviseur car leurs groupes propriétaires le refusent. De plus, cela oblige à avoir en permanence un smartphone/une tablette iOS ou Android sous la main. Ce qui se rapproche donc le plus d'un second décodeur Bbox et un boîtier externe dédié et connecté directement à la TV.


Utiliser un mini PC Windows comme second décodeur TV !

Tout comme pour Android, il existe dans le commerce de nombreux mini PC sous Windows d'une taille proche de la Bbox Miami. Notre choix s'est arrêté sur le Minix Neo Z64W, disponible par exemple sur Amazon au tarif de 168,90 €.


Pour le piloter, il est possible d'y ajouter soit une télécommande gyroscopique du même fabricant, la Minix Neo M1 à 26,99 € sur Amazon, soit un clavier Bluetooth avec touchpad intégré. Nous avons choisi le Logitech Wireless Desktop K400 à 28,41 €, toujours sur Amazon, conçu pour les PC de salons.


Caractéristiques techniques

Processeur quadri-coeur Intel Atom Z3735F (64 bits) cadencé à 1,33 GHz
GPU (processeur graphique) Intel HD Graphics cadencé à 311 MHz
Mémoire vive de 2 Go (DDR3)
Capacité de stockage de 32 Go (eMMC)
Système d'exploitation Windows 8.1 avec Bing (32 bits)
Support vidéo en 480p (SD), 720p (HD) et 1080p (Full HD)
Support des systèmes de fichiers FAT16, FAT32 et NTFS
Connectivité WiFi 802.11b/g/n, infrarouge et Bluetooth 4.0
1 slot microSD/SDHC/MMC (jusqu'à 32 Go)
2 ports USB 2.0
1 sortie HDMI 1.4
1 port Ethernet 10/100
1 prise casque/HP jack 3,5mm (audio stéréo)

Le boîtier Minix Neo Z64W est livré avec son adaptateur secteur, un manuel et un câble HDMI. A noter qu'il est compatible avec le futur Windows 10. Pour notre utilisation en tant que décodeur TV supplémentaire, il peut être utilisé en connexion filaire (Ethernet) comme en WiFi.


Paramétrage

Afin de paramétrer le boîtier, nous vous conseillons d'y brancher un clavier et une souris, que ce soit en USB ou en Bluetooth puis de suivre les étapes suivantes.

Langue FR, heure/date et fuseau horaire

La version de Windows 8.1 livrée préinstallée est par défaut en anglais, quelques manipulations sont donc nécessaires pour le franciser.

Lors du premier allumage, vous devez suivre différentes étapes pour finaliser la configuration de Windows 8. Voici les paramètres à renseigner à l'écran "Region and languages". Pour valider, cliquez ensuite sur le bouton "Next" :

Country or Region : France
App language : French (France)
Keyboard layout : French
Time zone : (UTC +01:00) Brussels, Copenhagen, Madrid, Paris

Une fois dans Windows, il y a une dernière manipulation à effectuer via le panneau de configuration dans la rubrique "Language" : double-cliquer sur le bouton "français (France)" puis accepter de télécharger le pack de langue correspondant en cliquant sur le choix "Download and install language pack".

Son

Toujours dans le panneau de configuration, dans la rubrique "Son", cocher la TV qui apparaît dans la liste et cliquer sur le bouton "Set Default" puis sur "OK". Par défaut, le son sortira en effet par la sortie casque/HP du boîtier Minix Neo Z64W et non par les enceintes de votre téléviseur.

Un redémarrage du boîtier Minix Neo Z64W sera nécessaire pour le basculer définitivement en français.

Désactiver la demande de mot de passe au démarrage

Pour éviter d'avoir à taper un mot de passe à chaque démarrage de votre boîtier, nous vous conseillons grandement de retirer la demande de saisie de mot de passe à l'ouverture de Windows. En utilisation comme décodeur TV dans sa chambre, il y a en effet plus pratique et plus rapide !

Pour cela, procéder comme suit : appuyer simultanément sur les touches Windows et R de votre clavier afin d'ouvrir une fenêtre "Exécuter" puis taper dans le champ saisir "control userpasswords2" dans le champ "Ouvrir :" et valider en cliquant sur le bouton "OK".

Une fenêtre "Comptes d'utilisateurs" s'ouvre. Décocher la ligne "Les utilisateurs doivent entrer un nom d'utilisateur et un mot de passe pour utiliser cet ordinateur" puis cliquer sur le bouton "Appliquer". Une nouvelle fenêtre "Se connecter automatiquement" apparaîtra, saisissez alors votre mot de passe actuel (rentré lors du premier démarrage de Windows) dans les deux champs "Mot de passe :" et "Confirmer votre mot de passe :" puis valider en cliquant sur le bouton "OK".

Redémarrer ensuite le boîtier Minix Neo Z64W. L'écran de saisie de mot de passe devrait désormais se passer tout seul, sans avoir quoi que ce soit à saisir.


Installation de B.tv

Première étape, allez sur le Windows Store et recherchez l'application "B.tv" puis installez-là. Contrairement aux versions iOS, Android ou Windows Phone, la version Windows de B.tv ne nécessite aucunement une connexion 3G/4G ou WiFi pour fonctionner. Vous pouvez parfaitement relier votre boîtier à votre Bbox en Ethernet, c'est même recommandé pour une stabilité des transferts de données et un meilleur débit !


Si à l'installation une tuile "B.tv" ne s'installe pas automatiquement sur l'écran d'accueil de Windows ("Modern UI"), depuis ce dernier cliquez sur la petite flèche en bas à gauche de l'écran pour accéder à l'écran "Applications" où toutes celles installées sont affichées classées alphabétiquement. A la lettre B, recherchez "B.tv" puis cliquez dessus avec le bouton droit de la souris et sélectionnez "Epingler à l'écran d'accueil". Nous vous conseillons grandement de nettoyer ce dernier par la suite afin de retirer toutes les tuiles qui ne serviront pas en mode décodeur TV (bouton droit de la souris sur une tuille puis "Détacher de l'écran d'accueil").

Nous préférons l'interface de la version Windows de B.tv à celle d'Android, que nous trouvons plus claire et plus rapide.

Pour naviguer dans B.tv, utilisez simplement le clavier équipé d'un touchpad comme le modèle que nous avons testé, à savoir le Logitech Wireless Desktop K400. Plus besoin de souris, vous pouvez débrancher celle que vous avez éventuellement connectée pour le paramétrage du boîtier.


Installation du clavier Logitech Wireless Desktop K400

Il suffit de connecter le petit dongle USB livré avec le clavier dans l'un des deux ports USB à l'arrière du boîtier Minix Neo Z64W. Aucun pilote (driver) n'est à installer. Il peut ensuite gérer la souris via le touchpad, les touches VOL-, VOL+, Mute, Accueil et veille. Pour éteindre totalement le boîtier, il faudra appuyer longuement sur le bouton ON/OFF situé sur le côté droit de l'appareil.


Utilisation

Au démarrage du boîtier Minix Neo Z64W, il vous suffira de lancer B.tv en cliquant dessus ou si vous n'avez laissé que la tuile "B.tv" sur l'écran d'accueil, un simple appui sur la touche "Entrée" du clavier suffira à le lancer, pratique ! En tant qu'application tierce sous l'interface "Modern UI", il est en effet impossible de le lancer automatiquement au démarrage de Windows.

En sortie de veille, le démarrage est quasi-immédiat. Si vous avez mis en veille le boîtier alors que vous étiez sous B.tv, en sortie de veille, vous vous retrouverez directement sur la dernière chaine regardée.


Lors d'un zapping, le flux TV est affiché quasi-immédiatement mais dans une résolution très faible. Nous avons pu constater un délai entre 5 et 18 secondes avant qu'un flux de bien meilleure définition soit envoyé à l'écran. A noter qu'il se rapproche énormément, qualitativement parlant, d'un flux SD de la Bbox. Suffisant pour regarder un programme sur un téléviseur d'appoint dans une chambre !

A noter à l'utilisation quelques instabilités de l'image qui peut parfois se figer (ou disparaître pour laisser place à un écran noir) au bout d'un certain temps aléatoire à l'utilisation de B.tv. Nous rencontrons ici le même symptôme qu'avec les versions iOS, Android et Windows Phone. La faute au flux OTT utilisé par Bouygues Telecom pour les appareils mobiles contrairement au flux IPTV utilisé pour la Bbox. Dans la plupart des cas, il suffit de zapper puis revenir sur la chaîne que vous étiez en train de regarder pour récupérer un flux TV fonctionnel.


Conclusion

Même conclusion que dans notre précédent article à ce sujet (voir ici) : en attendant que Bouygues Telecom décide ENFIN de proposer la location d'un second STB à ses clients ADSL/VDSL, au moins avec la Bbox Miami qui sait s'adapter aux faibles débits de ligne, cette nouvelle solution via un boîtier Windows pourra vous dépanner, même si son utilisation n'est pas des plus conviviales. Il existe dans le commerce de nombreux modèles différents, une grande majorité d'entre eux devraient pouvoir fonctionner également.

Nos essais ont été réalisés avec des téléviseurs 26" et 32", nous n'avons rien à redire sur la qualité d'image qui reste parfaitement suffisante pour une visualisation dans une chambre.


Avantages :

Aucun frais de location d'un second décodeur TV
Accès à plus de 70 chaînes
Fonctionne que vous soyez dégroupé(e) ou non
Timeshifting possible
Possibilité de regarder simultanément une chaîne sur la Bbox et une seconde sur le boîtier Windows
Tout comme un second décodeur Miami, accès à des applications tierces mais ici sur le Windows Store
Fonctionne aussi bien en Ethernet, WiFi que 3G/4G (avec clé 3G/4G connectée au boîtier)


Inconvénients :

Accès aux seul flux OTT (le même que sur votre tablette ou smartphone avec l'appli B.tv), donc pas de vraie HD
Pas de lecture possible des enregistrements réalisés sur votre Bbox
Gestion partielle de la télécommande TV de base (à cause de B.tv, nécessite un clavier avec touchpad ou une souris gyroscopique)
Nécessité d'éteindre totalement le boîtier manuellement et non possible via le clavier

Source : Bbox Actus.